Le mystère du Phoenix - La première aventure de Philippine Le dilemme des Hyacinthides - La suite des aventures de Philippine Le puits d'Atlante - La conclusion mais peut-être pas la fin La montagne qui pleure - Premier tome des aventures de Chimalis pour les enfants dès 10 ans Soleil triste - Deuxième tome des aventures de Chimalis pour les enfants dès 10 ans

mercredi 27 novembre 2013

Le monde va mal, j’ai mal





Vous êtes-vous déjà senti(e)s blessé(e)s ? Profondément. Une blessure qui vous fait mal à l’estomac, comme un violent coup de poing ?
 
L’annonce du prix Renaudot Essai 2013 décerné à Gabriel Matzneff le 4 novembre dernier fut pour moi une douleur de cet ordre.

Jeune « auteur émergent », j’ai été confronté à une image (la véritable ?) du milieu « intellectuel littéraire » qui ne prend nullement ici position pour condamner la paraphilie.

Gabriel Matzneff, pédophile et fier de l’être, a une attitude provocatrice et certains de ses écrits sont injurieux.
Matzneff écrit : « … les petits garçons de onze ou douze ans que je mets ici dans mon lit sont un piment rare.» (Mes amours décomposés : journal 1983-1984, Gallimard, 1990, p. 233-234)
 
 A-t-on perdu toute éthique pour porter aux nues un criminel notoire simplement parce qu’il a un certain talent littéraire ?
Dans nos sociétés modernes qui reconnaissent les droits des enfants d’être protégés contre les perversions sexuelles, comment peut-on tolérer de féliciter un tel monstre ?
Pensez-y à deux fois en regardant sur les livres ce bandeau.



Je demande à tout le monde de signer la pétition pour que le prix Renaudot soit retiré à Gabriel Matzneff. Merci.